Infographie : La checklist pour une landing page performante

Saviez-vous que 68% des marketeurs en B2B utilisent des landing page pour optimiser la génération de leurs leads ? En revanche, seulement 22% des entreprises sont satisfaites de leur taux de conversion. La génération de leads par les landing pages fait-elle partie de vos enjeux ? Êtes-vous satisfait de vos taux de conversion ? Vos landing pages se doivent d’être performantes non seulement pour obtenir des leads qualifiés, mais aussi car c’est le point clé de la concrétisation de tout votre travail.

 

Découvrez à travers cette infographie notre checklist pour créer une landing page performante.

La checklist pour une landing page performante

Infographie : La checklist pour une landing page performante

 

Avant de détailler ces 5 points, vous devez vous assurer tout au long de sa construction, que votre landing page soit :

Cohérente
Ciblée
Adaptée
Cohérente

Pour arriver sur votre landing page, votre visiteur a déjà cliqué sur un CTA. Cela signifie que le sujet de ce CTA l’a intéressé. Il s’attend donc, après avoir cliqué dessus, atterrir sur une landing page concernant ce sujet. Par exemple, si l’internaute a précédemment cliqué sur un bouton proposant le téléchargement d’un livre blanc, votre landing page doit lui proposer ledit livre blanc. N’oubliez jamais pourquoi votre visiteur à cliqué sur ce premier bouton et offrez-lui ce qu’il attend. Votre landing page doit répondre à ses attentes.

Ciblée

Vous ne pouvez pas toucher la terre entière avec votre landing page. En effet, se concentrer sur un de vos personas vous aidera à la construire : direction marketing, direction commerciale, DSI… Définissez votre cible pour ne se concentrer que sur ses besoins.

Utiliser des méthodes de segmentation peut accroître votre taux de conversion jusqu’à 300%

Adaptée

N’oubliez pas de prendre en compte la phase d’achat de votre internaute dans la construction de votre landing page. En effet, chaque phase est spécifique et le discours doit y être adapté. Par exemple, vous n’allez pas mettre les mêmes points en avant pour un téléchargement de livre blanc que pour une demande de démonstration. Adapter votre landing page au cycle d’achat rend la cohérence et le ciblage beaucoup plus simples.

#1. Une structure irréprochable

Le design, l’ergonomie, les distractions… Tous les éléments de votre landing page jouent un rôle important pour la conversion (ou la fuite du visiteur).

Un design parfait

Le design de votre landing page représente votre entreprise. En un seul regard, le visiteur se fait une idée sur la crédibilité de votre offre, mais aussi de votre entreprise. Le design impacte donc énormément votre taux de conversion. Ne le négligez pas ! Pour cela, analysez les landing pages de vos concurrents les plus sérieux : sont-elles simples, longues ou courtes, détaillées… ? Définissez ce qui correspond le mieux à votre secteur. Pour certains secteurs une landing page longue convertit mieux alors que d’autres privilégient une page courte et simple.

Quelle que soit la longueur de votre landing page, 2 éléments restent très importants et primordiaux :

Les couleurs utilisées
Une page responsive

Peu importe votre secteur d’activité ou les couleurs de votre charte graphique, vous devez attirer vos visiteurs afin qu’ils cliquent sur le CTA final. Alors utilisez des couleurs qui convertissent. Par exemple, privilégiez le vert plutôt que le rouge. En effet, le rouge envoi un énorme « Stop » à notre cerveau.

Enfin, aujourd’hui nous passons beaucoup de temps sur nos téléphones portables ou tablettes, que soit pour des affaires personnelles ou professionnelles. Alors créez une landing page responsive pour optimiser votre taux de conversion. Si celle-ci n’est pas responsive, vous risquez de perdre beaucoup de nouveaux prospects. Rien n’est plus énervant qu’une page qui ne s’adapte pas au format utilisé.

Une ergonomie géniale

Votre ergonomie doit être claire et comprise en un clin d’œil. Titre, sous-titre, formulaire, CTA, visuels… Tous ces éléments doivent être correctement positionnés dans votre landing page. Vous devez donc placer les informations importantes au bon endroit.

Notre conseil : Disposez habilement le formulaire sur votre landing page et faites apparaître les éléments importants au-dessus de la ligne de flottaison.

N’oubliez pas d’utiliser des médias (images ou vidéos) pour illustrer votre offre.

Utiliser des vidéos sur vos landing pages augmente votre taux de conversion d’environ 86%

Une distraction qui n’est plus

La distraction est la pire ennemie d’une landing page ! Il n’en faut aucune pour maximiser vos chances de conversion.
Pour cela, enlevez tous les liens externes qui pourraient permettre à votre visiteur de quitter la landing page. S’il quitte votre page, il risque de ne plus y revenir.

De plus, une pratique qui n’est pas assez connue est de supprimer le menu sur une landing page, même si celui-ci renvoie vers votre site internet.

Seulement 16% des landing pages ne possèdent pas de menu

Supprimez toutes les distractions permet à votre internaute de rester concentré sur votre offre.

#2. Un ton qui fait dire oui

Vous devez capter l’attention de votre visiteur pour l’inciter à poursuivre la lecture et le faire cliquer sur le CTA.

Vous avez seulement 8 secondes pour attirer l’attention de votre lecteur.

Le titre et sous-titre

Pour commencer, votre titre doit être court et accrocheur. Son but est avant tout de susciter l’intérêt de votre visiteur. Pour cela, mettez en avant la valeur de votre offre et n’oubliez pas d’être cohérent par rapport à votre promesse initiale.

Plus de 90% des visiteurs qui lisent votre titre lisent aussi votre CTA

Ensuite, votre sous-titre doit être dans la même continuité de votre titre. Clair et concis, il doit conforter le visiteur dans la poursuite de la lecture.

Le texte donne envie

Votre texte doit être soigné et présenter les bénéfices de votre offre ou contenu proposé pour répondre aux éventuelles objections de votre lecteur.
Pour cela, vous devez créer l’attente avec :

Des phrases courtes
Des phrases percutantes
Des paragraphes aérés
Des formes de texte variées (citations, question/réponses, liste…)

Notre conseil : N’hésitez pas à utiliser des leviers psychologiques d’action en présentant des résultats chiffrés concrets, ou en faisant ressentir un sentiment d’urgence avec une promotion si la demande est effectuée dans les 48h par exemple.

Par ailleurs, votre landing page ne doit comporter qu’une seule offre pour éviter de perdre votre visiteur et n’oubliez pas de lui proposer une contrepartie qui en vaut la peine.

#3. Un formulaire qui convertit

Votre formulaire est l’élément décisif de votre landing page. Celui-ci doit avant tout être conforme au RGPD. De plus, certains éléments jouent un rôle important dans votre formulaire comme les champs demandés ou le call to action.

5 champs max

Afin d’optimiser le taux de remplissage de vos formulaires, ne demandez que 5 champs au maximum. Si votre formulaire est trop long, vous allez faire fuir votre visiteur et risquez donc de perdre un potentiel nouveau client. Alors demandez le moins de champs possible pour maximiser la conversion de votre landing page.

Notre conseil : Pour optimiser le taux de remplissage, demandez à votre internaute uniquement son nom, prénom, société et email professionnel.

Adapté

Pensez à adapter votre formulaire à vos objectifs. Supprimez donc tous les champs inutiles. Par exemple, pourquoi demander la civilité du visiteur si vous n’en avez pas besoin ? La seule chose que vous allez faire en demandant des informations inutiles est de brusquer l’internaute et d’être intrusif. Celui-ci sera donc réticent à remplir le formulaire.

Notre conseil : Ne demandez pas le numéro de téléphone du visiteur si celui-ci n’est pas indispensable.

Un CTA clair

Votre Call To Action doit donner envie à votre visiteur. Votre bouton doit donc être simple et évident pour lui. Pour cela, travaillez le texte :

Utilisez un verbe
Dites « Je » pour impliquer l’internaute

Par ailleurs, votre CTA doit comporter des couleurs qui convertissent, comme expliquer précédemment.

Notre conseil : votre bouton doit se trouver au-dessus de la ligne de flottaison et répété à la fin de votre landing page.

#4. Une page rassurante

Vous devez rassurer votre visiteur et lui prouver que vous êtes une entreprise fiable. Pour cela, votre landing page doit donner confiance au lecteur. Vous devez donc montrer à vos visiteurs qui vous êtes, qui sont vos clients et quelles sont vos marques de confiance.

Qui êtes-vous…

Montrez qui vous êtes en incluant dans votre landing page des indicateurs de confiance comme :

Votre logo
Vos coordonnées

Cela prouvera à vos visiteurs que vous êtes une entreprise réelle.

…Et vos clients

Le fait de mettre des références clients sur votre landing page permet d’accroître votre crédibilité. En revanche, ne mettez pas n’importe quel client. Essayez de varier les secteurs d’activité et surtout de mettre des leaders reconnus par tous.

Inclure un témoignage client (une phrase de quelques lignes maximum) est également une très bonne idée. Il faut que ce témoignage soit en lien avec votre offre et puisse répondre à une éventuelle objection du visiteur.

Vos prix reçus

Si vous avez reçu des prix ou des certifications, vous devez absolument les faire apparaître sur votre landing page. Pourquoi ? Parce que cela est une preuve de votre professionnalisme et permet de vous positionner comme leader dans votre domaine.

#5. SEO & Rapidité

Rapidité

Vous devez viser une vitesse de chargement optimale de votre landing page.

1 seule seconde d’attente sur votre site équivaut à -7% de taux de conversion

Pour cela, pensez à réduire au maximum la taille de vos photos et à compresser vos fichiers vidéo.

SEO

Optimisez le référencement naturel de votre landing page en utilisant des mots clés pertinents. Ceux-ci doivent idéalement apparaître dans les titres et sous-titres.

De même, pensez à utiliser des balises alternatives sur vos médias. De cette manière, google saura de quoi vos médias traitent et pourra les identifier à votre landing page.

Et ensuite ?

Une fois votre landing page publiée, celle-ci va convertir. Mais votre travail ne s’arrête pas là. Au contraire, une fois votre visiteur devenu prospect, vous devez dans un premier temps le remercier via une page de remerciement. Celle-ci doit, comme son nom l’indique, remercier le visiteur d’avoir fait une demande spécifique (télécharger un contenu ou demander une démonstration ou autre) mais aussi le rediriger vers un sujet qui pourrait l’intéresser sous forme de guide ou un article de votre blog par exemple.

De plus, ce n’est pas parce que ce nouveau prospect a rempli un formulaire qu’il s’agit d’un lead chaud. Au contraire, ce prospect a fait le premier pas vers vous, maintenant c’est à vous de le séduire en le nurturant pour susciter son intérêt.

Enfin, n’oubliez pas de suivre les statistiques de votre landing page. Cela vous aidera à mieux comprendre les comportements des internautes et à savoir ce qui fonctionne (ou pas) sur votre page.

La checklist pour une landing page performante

La checklist pour une landing page performante

La checklist pour vous aider à créer des landing pages qui convertissent

Télécharger la checklist

Articles associés

Comment fluidifier en interne le process de vente ?

Comment fluidifier en interne votre process de vente et rapprocher votre force de vente de vos prospects ? Cette problématique est un enjeu majeur pour toute entreprise. Et si le CRM était l'élément clé pour vous aider à améliorer votre process interne ?

Lire la suite

Géoptimiser votre force de vente : une stratégie gagnante !

Plaçant les données géographiques au sein de votre stratégie commerciale, la géoptimisation offre de nombreux avantages. Lesquels et comment intégrer une telle dimension dans votre stratégie commerciale ? Prenez quelques minutes pour consulter l’article dédié et dotez-vous d’une

Lire la suite

Commerciaux B2B : comment sortir du lot grâce à votre email de prospection ?

Pourquoi et comment concevoir un mail de prospection qui fera mouche auprès de vos prospects ? Objet, accroche, corps du mail... Découvrez nos conseils.

Lire la suite

Comments are closed.